page-à-propos

Page à propos

Mais comment ce paquet de chips s'est-il retrouvé dans mon chariot de course !

Vous avez déjà vécu ce grand moment de déception vis-à-vis de vos bonnes résolutions en matière d’alimentation bio et saine ? Comme moi, vous avez sûrement une bonne excuse.  Que ce soit la promo trop alléchante, ou tout simplement un petit craquage alimentaire. Et ensuite, vous balancez entre culpabilité et découragement.

Pourtant, ce genre de rechute arrive à toutes les personnes qui veulent modifier leur mode de consommation, que ce soit par facilité ou par manque de temps. Mais ce phénomène sera de moins en moins fréquent au fur-et-à- mesure de votre démarche dans le bio.

QUI SUIS-JE ?

Je suis Emilie, maman de 2 garçons de 7 et 10 ans (adorables, ça va s’en dire), et mon projet est d’intégrer d’avantage l’écologie dans le quotidien de ma famille. Comme vous, j’ai mes faiblesses et mes contraintes, mais je vais chercher des astuces pour les contourner et atteindre mes objectifs.

Si vous avez des enfants, vous avez dû constater qu’ils sont plus sensibilisés que les générations précédentes à l’écologie. Alors, profitons-en pour le tourner à notre avantage ! Une fois engagés auprès d’eux, impossible de faire machine arrière. Ils seront implacables et vous feront culpabiliser : « Tu sais qu’il y a plein d’additifs dans ces barres de céréales ? C’est très mauvais pour la santé ! ». Pour éviter de se faire remettre en place par ses propres enfants, quelques changements s’imposent… mais en douceur.

Je suis persuadée que vous faites déjà des efforts dans certains domaines. Vous ne pouvez peut-être pas vous acheter une voiture électrique ou une maison passive (moi non plus), mais vous pouvez agir pour la planète, car chaque geste compte, et chacun peut contribuer à sa manière.

Pour autant, je n’ai pas envie de tomber dans l’excès, en vivant dans une cabane, sans eau ni électricité ! Alors, il nous reste à changer notre consommation au quotidien. Et pour obtenir des résultats, je suis bien consciente du chemin qu’il me reste à parcourir, ainsi que de mes lacunes.

Mon point faible : la viande !

Et non, je ne suis ni végétarienne, ni vegan. Désolée pour la déception, mais si je supprime totalement la viande à la maison, j’ai peur que mes fils ne deviennent cannibales. J’ai préféré opter pour le régime flexitarien, c’est-à-dire que nous mangeons de la viande quelques fois dans la semaine et qu’elle provient des producteurs locaux.

Mon point fort : L'ORGANISATION ET LE SENS PRATIQUE

Bien que cela me vaille quelques moqueries (tout ça, parce que j’aime bien étiqueter et ranger au carré ! ), je pense que c’est un atout pour ne pas s’éparpiller et perdre son temps.

Bocaux

En lançant ce blog, je souhaite accompagner d’autres familles qui souhaitent basculer vers un mode de vie plus sain, sans culpabiliser et sans chambouler toute leur vie. Je suis certaine qu’un changement progressif est le meilleur moyen de garder de bonnes habitudes, et de ne pas se décourager.

Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans un mode de vie plus sain, mais que vous ne savez pas par quoi commencer, abonnez-vous à ce blog et nous avancerons ensemble !

Téléchargez votre fichier pdf pour vous organiser au mieux lors de vos courses bio.