slow-cosmétique

Slow Cosmétique : La Tendance à Adopter 🍃

La slow cosmétique est plus qu’une tendance, c’est un mode de vie à adopter pour préserver la planète. Ce mouvement a été créé en 2013, par Julien Kaibeck, à travers son association slow cosmétique. Partant du constat que l’industrie cosmétique conventionnelle impacte négativement l’écologie, et notre santé, il s’est tourné vers une autre forme de cosmétique, plus naturelle.

Ce mouvement, à la fois écologique et éthique met en avant une cosmétique respectueuse de la nature. Cette consommation raisonnable, et saine a pour but de préserver la planète, notre santé… Et notre portefeuille !

Pourquoi se tourner vers la slow cosmétique ?

cosmétique-bio

« Slow cosmétique » est une marque déposée, gérée par l’association du même nom. Cette démarche prend en compte tous les maillons de la création des cosmétiques. Du choix des matières premières, à la distribution, en passant par la formulation, et l’élaboration du produit.

En choisissant vos produits d’hygiène et de soins selon cette mention, vous adhérez aux valeurs du mouvement slow cosmétique. Vous devenez alors consom’acteur, vos choix promeuvent les marques en accord avec ce label.

Les 4 piliers de la slow cosmétique

La slow cosmétique repose sur 4 principes de base :

  • L’écologie : les ingrédients choisis sont naturels, bio, et à faible impact environnemental. La formulation limite au maximum la transformation des matières premières. Enfin, la marque favorise les circuits courts, et le 0 déchet.
  • L’éthique : la slow cosmétique respecte la santé de tous les acteurs, que ce soit l’homme, le végétal (utilisation de ressources disponibles), ou l’animal (pas de tests sur les animaux).
  • L’intelligence : les cosmétiques proposés répondent de manière adaptée aux besoins de la peau. Aucun besoin de multiplier les produits pour être efficaces.
  • La raison : aucune fausse promesse, aucune tricherie dans le marketing. On ne vous vend pas du rêve, simplement la réalité sur l’efficacité des cosmétiques.

La mention slow cosmétique est donc attribuée aux marques respectant ces 4 piliers. Elle est indépendante de tout label « bio ».

La lutte contre le marketing conventionnel

La slow cosmétique vous encourage à ne pas prendre au pied de la lettre tout ce que les marques vous disent. Elle vous met en garde contre 2 pratiques douteuses :

  • Le greenwashing : ce principe consiste à mettre en avant un produit végétal représentant le naturel, et le bio dans l’esprit des gens, alors que le cosmétique n’en contient qu’un pourcentage infime. Cette pratique induit le consommateur en erreur.
  • Le brainwashing : stop au lavage de cerveau qui vous fait croire que vous avez absolument besoin du dernier produit cosmétique sur le marché ! Les besoins de la peau sont beaucoup plus simples, que ce que l’on essaie de vous faire croire.

L’attribution d’étoiles pour le label « slow cosmétique »

Les marques qui veulent obtenir le label, doivent constituer un dossier de candidature. Ce dernier sera examiné selon les 4 critères évoqués plus haut, et se verra attribuer 1, 2, ou 3 étoiles, selon le degré de respect des critères de la charte slow cosmétique.

1 étoile : la marque répond à plus de 60 % des critères de la charte slow cosmétique. Des progrès sont encore attendus au niveau de la formulation du produit, ou du marketing.

2 étoiles : les critères sont respectés à 75 %. Le fabricant possède un savoir-faire artisanal.

3 étoiles : 90 % des critères sont honorés. Le producteur maîtrise au moins une étape de production en amont (culture, transformation…). Son savoir-faire est local, et artisanal.

En choisissant vos cosmétiques avec la charte « slow cosmétique », vous luttez pour une filière alternative aux produits conventionnels néfastes pour l’environnement ! Vous agissez par vos choix de consommateurs.

Comment débuter en en slow cosmétique ?

Convaincu(e) par les principes de la slow cosmétique ? Par où commencer pour vous lancer dans cette démarche écologique ? Tout d’abord, apprenez à bien connaître votre peau pour lui offrir les soins dont elle a besoin (et pas plus que nécessaire !).

Vous pourrez alors vous tourner vers 1 ou 2 crèmes adaptées à votre type de peau, au lieu de multiplier les produits. Ensuite, focalisez-vous sur quelques produits utiles à toute la famille.

Les basiques familiaux

savon-à-froid

Pour bien débuter en slow cosmétique, commencez par choisir des produits d’hygiène qui conviennent à toute la famille :

  • Le savon saponifié à froid : il remplace efficacement le gel douche, et le savon pour le visage, les perturbateurs endocriniens en moins ! Pas de packaging tape à l’œil, pas d’ingrédients douteux, juste une formulation qui respecte les matières premières utilisées, et votre peau.
  • Le shampooing solide : en plus d’être 0 déchet, les produits solides ont une excellente durée de vie, et s’emportent partout.
  • Le dentifrice solide : exit les tubes plastiques jetables polluants, le dentifrice solide convient à toute la famille, en étant composé d’ingrédients naturels.

Les produits de soins tout-en-un

aloe-vera
huile-végétale

Aucunement besoin de multiplier les produits de beauté pour bien prendre soin de sa peau. Voici quelques produits « slow cosmétique » multifonction :

  • Le gel d’aloe vera : LE produit tout-en-un ! Apaisant après une piqûre de moustique, un coup de soleil ou une brûlure. Il peut faire office de démêlant, de crème de jour l’été, de crème de nuit, mélangée à 1 ou 2 gouttes d’huile végétale.
  • L’huile végétale : elle peut servir de démaquillant, d’hydratant corps et visage, de bain d’huile capillaire, d’huile de massage… Huile d’argan, huile de jojoba, huile de coco… A chacune sa spécialité, à vous de sélectionner celle qui vous convient le mieux !
  • L’hydrolat : l’eau florale est idéale pour se rafraîchir en cas de forte chaleur. Nul besoin de brumisateur sous pression, un hydrolat placé au frigo fera aussi bien l’affaire ! Il servira également de lotion tonique pour se réveiller le matin, et pour terminer votre nettoyage de peau le soir, après votre routine beauté.

Les produits de votre cuisine

bicarbonate-de-sodium
huile-de-coco
  • Le miel : vous pouvez l’utiliser en masque pour le visage, avec une quantité équivalente de gel d’aloe vera, et de yaourt. Vous retrouverez une peau hydratée et rebondie, au bout de 15 mn. Une cuillère à soupe dans un masque à l’argile vous permettra de diluer 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle, pour améliorer l’efficacité de votre soin.
  • Le bicarbonate de soude : en gommage, avec de l’huile végétale, il sera redoutable pour retrouver une peau douce (visage et corps). Vous pourrez également l’utiliser en exfoliant du cuir chevelu (très efficace pour espacer les shampoings, si vous avez les cheveux gras), mais aussi pour vous blanchir les dents, ou encore dans un bain pour soulager des démangeaisons d’eczéma. Il possède de nombreuses utilisations en dehors de la salle de bain !
  • L’huile de coco : si vous en avez déjà l’utilité en cuisine, vous allez pouvoir étendre son champ d’action ! Dans la salle de bain, vous pourrez l’utiliser pour vous démaquiller, réhydrater votre peau, vos cheveux, vos lèvres, et en avant-shampoing.

La slow cosmétique : la solution à la surconsommation ?

Adhérer à la slow cosmétique, c’est être consom’acteur, en s’engageant dans une démarche positive. En réfléchissant à chacun de ses achats, en groupant les produits, on avance vers un mode de vie plus minimaliste, qui se rapproche de nos besoins réels. Une fois la démarche engagée, vous ne pourrez plus faire machine arrière. Vous serez fière de prôner une beauté naturelle !

J’espère que vous avez aimé cet article !

Et vous, connaissiez-vous la slow cosmétique ? Quels sont vos produits fétiches ?

Partagez votre avis dans les commentaires !

slow-cosmétique

Partagez cet article sur Pinterest s’il vous a plu !

Pour information :

Cet article comporte des liens d’affiliation vers le site marchand de la slow cosmétique.

Si je vous conseille ces produits, c’est que je suis convaincue de leurs qualités, ainsi que de la démarche écologique présente derrière ce site.

Je ne vous cache pas qu’en passant par mes liens d’affiliation, je toucherais un petit pourcentage de commission qui me permettra de continuer à alimenter ce blog. Qu’est-ce que cela change pour vous ? Absolument rien, le prix reste inchangé !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *