yaourts-maison

Comment fabriquer ses yaourts maison sans yaourtière ? 🍃

C’est au retour des courses que l’idée de fabriquer mes yaourts maison sans yaourtière a germé dans mon esprit. « Mission courses accomplie ! » Me suis-je dit en rentrant du supermarché. Sauf qu’en arrivant à la maison, je devais encore tout transporter dans la cuisine, tout déballer, et tout ranger dans le frigo.

En montant les escaliers, je me fit la réflexion que mes sacs étaient, tout de même, drôlement lourds. C’est alors que je sortis les 3 sortes de yaourts différents qu’il me fallait pour la semaine, afin de contenter toute la famille. J’ôtais le carton d’emballage fixé autour, les déposais dans le frigo, en pensant déjà au nombre de déchets que ses petits pots en plastique allaient encore générer !

C’est à ce moment précis que je me suis dit : « C’en est trop ! Je vais fabriquer mes propres yaourts ! »

Et si, vous aussi, vous remplaciez tous ces gestes agaçants, par d’autres, qui ont un sens, en fabriquant vos yaourts maison ? Non seulement, vous contrôlerez tous les ingrédients de votre recette, mais vous ferez des économies !

 

Quels sont les ingrédients et ustensiles nécessaires à la fabrication des yaourts maison
sans yaourtière ?

Rien de plus simple, les composants d’un yaourt sont des plus basiques, vous aurez seulement besoin de :

Ustensiles-ingrédients-yaourts
  • 1 litre de lait entier
  • ½ yaourt nature entier
  • 1 plat à four, avec couvercle
  • 8 pots de yaourts en verre
  • 1 thermomètre pour mesurer la température du lait
  • 1 casserole et 1 fouet

Je sais ce que vous vous dites, avec du lait ½ écrémé, ce serait moins gras. Effectivement, mais dans ce cas, les yaourts ne prennent pas, et vous êtes obligé de rajouter des ferments lactiques en sachet. Ces derniers ont un coût supplémentaire, et sont producteurs de déchets. Et je vous assure que ce n’est pas un yaourt au lait entier qui vous fera grossir, si vous avez une alimentation équilibrée !

Vous pouvez même utiliser du lait cru pour confectionner vos yaourts maison sans yaourtière. Ils ont l’avantage d’être en bouteille en verre, ce qui devient assez rare pour du lait. Pourtant, le verre se recycle à l’infini, contrairement au carton, et surtout au plastique ! À quand le retour de la consigne ?

Dans tous les cas, préférez les circuits courts pour vous fournir en matière première ! Vous aurez de bien meilleurs produits de base.

½ yaourt nature est suffisant pour ensemencer 1 litre de lait, mais si vous ne savez pas quoi faire de l’autre partie, vous pouvez l’utiliser en entier.

Pour les pots en verre, il vous suffit de garder ceux des yaourts du commerce. Seul inconvénient, vous n’aurez plus de couvercles. Pour les conserver, je les réunis, tous, les uns à côté des autres sur une étagère du frigo, et je les recouvre d’un bee-wrap que je resserre bien sur les côtés.

Pour l’instant, aucun malade à déplorer ! Je suppose donc que ce dernier fait le job ! Je pense fabriquer des petites charlottes pour pots de yaourts par la suite, pour remplacer les couvercles.

Enfin, pour le plat, dans lequel va prendre mes yaourts maison sans yaourtière, je me sers d’un grand plat à four haut, avec couvercle, comme sur la photo au-dessus.

Quelle est la recette des yaourts maison sans yaourtière ?

Tous vos ingrédients et ustensiles sont désormais sur la table, prêts à être dégainés ?

Voici donc comment procéder :

Étape 1 :

Versez un litre de lait entier dans une casserole, et portez à ébullition. Maintenez à frémissement durant 20 à 40 mn, en remuant de temps en temps. Plus le lait aura réduit, plus le yaourt sera consistant. Le fond de votre casserole va accrocher, pas de doute, alors si vous avez des techniques pour éviter cela, je suis preneuse !

yaourts-maison
yaourts-maison

Étape 2 :

Éteignez le feu. Couvrez d’un linge, et laissez refroidir. Pour accélérer le processus, vous pouvez transvaser le lait dans un autre contenant, que vous déposerez dans de l’eau froide. Surveillez la température : 55° pour une texture ferme, 45° pour une texture onctueuse.

Yaourts-maison
yaourts-maison

Étape 3 :

Une fois la bonne température atteinte, ajoutez le ½ yaourt, ou le yaourt entier, puis fouettez le tout pour bien mélanger la préparation.

yaourts-maison
yaourts-maison

Étape 4 :

     Versez le liquide obtenu, dans les pots en verre, puis déposez-les dans le plat à four. Rajoutez de l’eau chaude presque jusqu’à hauteur du lait. Posez le couvercle dessus.

yaourts-maison
yaourts-maison

Étape 5 :

     Pour la prise de vos yaourts maison sans yaourtière, vous avez le choix entre 2 techniques, selon la météo. Soit vous mettez votre plat au four à 50° durant 15-20 mn, puis vous éteignez le four. Laissez vos yaourts dans cette tiédeur, qui imite celle de la yaourtière, durant 4 à 6 h, selon la rapidité de la prise. Soit vous entourez le plat d’un torchon, et vous le déposer tout simplement en plein soleil. Je parle d’un soleil d’été, pas d’un soleil timide de printemps ! Vérifiez de temps en temps la consistance, et déposez-les au frais dès qu’elle vous convient.

Comment ajouter un arôme aux yaourts maison ?

yaourts-framboises
yaourts-fruits-rouges

Voici quelques idées pour parfumer vos yaourts :

  • Rajoutez une gousse de vanille lorsque vous faites bouillir votre lait.
  • Versez 5 ou 6 gouttes d’huile essentielle de citron, ou autre, en même temps que vous mélangez le lait et le yaourt.
  • Déposez une cuillère de confiture, au fond des pots en verre avant de rajouter le mélange lait-yaourt.

Pourquoi est-ce que je ne rajoute jamais de parfum dans mes yaourts maison sans yaourtière ?

1ère raison, valable dans pratiquement toutes les familles : personne n’a les mêmes goûts, et chacun veut un arôme différent.

2ème raison : si vous voulez utiliser votre yaourt pour la prochaine fournée, vous serez obligé de garder le même parfum, ou alors, fabriquer un yaourt plus petit, à part, au goût neutre, réservé à l’ensemencement.

Résultat, je ne fais que des yaourts nature. Libre à chacun de rajouter du sirop d’agave, de la cassonade, des morceaux de fruits, du coulis de fruits rouges, ou de la confiture pour un dessert plus gourmand !

Petit conseil : si vous ne voulez plus acheter de yaourts du commerce, utilisez l’un de votre ancienne fournée, datant de moins de 7 jours. Bien sûr, dès lors que vous partez en vacances, c’est râpé !

Verdict des yaourts maison sans yaourtière : mon fils aîné, le gourmet de la famille, a proclamé qu’ils étaient aussi bons que ceux bien crémeux qu’il affectionnait tant, et que je lui ai méchamment supprimé, pour cause d’ingrédients douteux, et de pots en plastique.

Un bon compromis donc, qui ne prend pas beaucoup de temps. Il faut juste se rappeler de sortir les yaourts du four, ou les rentrer si vous les faites dehors. Ils se gardent ensuite 15 jours au frais. Si la date approche, utilisez-les dans vos préparations de gâteau yaourt, ou encore pour des sauces au yaourt, avec les légumes de l’apéritif.

Existe-t-il des variantes au lait de vache pour fabriquer vos yaourts ?

Se lancer dans la fabrication de yaourts maison sans yaourtière, n’est pas très compliqué. Vous pouvez bien sûr, remplacer le lait et le yaourt de vache, par leurs homologues de chèvre ou de brebis.

Personnellement, je trouve le lait de chèvre trop fort au niveau du goût, donc pas d’essai de prévu.

J’aime beaucoup les yaourts de brebis, mais je n’ai pas encore trouvé de lait de brebis entier. J’ai fait un essai avec du ½ écrémé, mais les yaourts n’ont pas pris. Il aurait fallu rajouter des ferments lactiques, ou du lait en poudre. Mais je n’ai pas envie d’avoir recours à plein d’ingrédients dans mes yaourts maison.

De plus, le lait de brebis n’est pas donné. L’affaire n’est donc pas très rentable !

Je n’ai pas non plus essayé avec le lait de coco, un peu peur que le résultat soit écœurant. Ni avec le lait de soja, car je n’aime pas trop le goût.

Je vais donc m’en tenir aux yaourts maison au lait de vache, le plus basique !

Grâce à cette technique, vous ne vous encombrerez pas d’une yaourtière. Vous utiliserez les ustensiles déjà présents dans votre cuisine. De plus, vous maîtriserez complètement la liste des ingrédients de vos yaourts, et vous limiterez au maximum les déchets. Enfin, vous nourrirez votre famille de produits sains !

J’espère que vous avez aimé cet article !

Et vous, fabriquez-vous vos yaourts ? Quelles technique utilisez-vous ?

Partagez votre avis dans les commentaires !

yaourts-maison

Partagez cet article sur Pinterest s’il vous a plu !

Téléchargez votre fichier pdf pour vous organiser au mieux lors de vos courses bio.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *